Home > Progetti > CivAct – Europe pour les Citoyens

CivAct
Financé par le Fonds européen pour les citoyens européens, le projet CivAct vise à encourager la participation active des citoyens européens et des migrants en stimulant le débat sur les processus politiques et les valeurs de l’Union européenne afin de promouvoir les processus d’intégration.

Le projet compte 7 partenaires dans 6 pays européens (Chypre, France, Grèce, Italie, Espagne, Portugal) et est coordonné par l’ONG chypriote CARDET (Centre pour l’avancement de la recherche et du développement en technologie éducative). CivAct fournit les activités suivantes, pour une durée totale de deux ans:

  • Explorer l’opinion des jeunes et de la citoyenneté sur les questions de migration et les politiques migratoires européennes. Explorer les connaissances des migrants sur l’UE et leur rôle en tant que futurs citoyens européens. L’information est recueillie au moyen de questionnaires et de groupes de discussion.
  • Créer des groupes de jeunes volontaires, dans chaque pays partenaire, composés de jeunes âgés de 18 à 30 ans, qui auront pour tâche de diffuser des activités de projet dans les écoles et les universités axées sur les valeurs de l’UE telles que la solidarité.
  • Des dialogues structurés et des ateliers dans chaque pays partenaire, rassemblant des politiciens et des experts européens pour interagir avec des volontaires, la société civile, des étudiants universitaires, des jeunes et des migrants. L’objectif est de sensibiliser les participants au processus décisionnel de l’UE sur les migrations, les fonctions et les valeurs de l’UE. Les séminaires, en lien avec Skype et ceux des autres partenaires, seront axés sur la connaissance du processus participatif de la citoyenneté européenne dans les décisions communautaires.
  • Une conférence dans chaque pays partenaire. Les résultats de l’activité 3 seront présentés et les causes et effets de la crise migratoire seront discutés. Pendant les conférences, un débat sur un «stéréotype des migrants» sera également organisé. Sept stéréotypes différents seront analysés, un par pays, et un récit positif sera mis en contraste. Cette activité verra l’implication de deux volontaires du Corps Européen de Solidarité par partenaire pendant une semaine.
  • Un séminaire international, où seront présentés les résultats des phases 3 et 4 et qui proposera différentes activités interculturelles.

Impliqué dans toutes les phases du projet, le CO.P.E est, compte tenu de son expérience, particulièrement actif dans les activités de volontariat et dans celles avec des migrants.

Les résultats suivants sont attendus:

Activités encouragées pour l’engagement interculturel, le volontariat et la citoyenneté européenne inclusive;
Améliorer la compréhension des fonctions et des politiques de l’UE
Créer des «contre-récits» pour contrer la stigmatisation des migrants et encourager le dialogue interculturel.

Cliquez ici pour accéder au rapport de fin de projet.